Diminuer la taille de la policeAugmenter la taille de la policeInverser le contrasteRétablir les styles par défautPour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur.

En cas d'alerte

Si tout est fait pour assurer la sécurité de la centrale et la sûreté des habitants, le risque zéro n’existe pas. Le Plan Particulier d’Intervention est le document de référence en cas d’alerte : organisation des secours dans le périmètre et information au public.

Intervention des pompiers en cas d'alerte

 

En cas d’accident, le préfet est le directeur des opérations de secours.

Le Maire, le premier responsable de la sécurité civile dans sa commune, agit alors sous la direction du Préfet.

Comment est-on prévenu ?

En cas d’accident au CNPE de Civaux, les habitants de la zone d’urgence (zone de 2 km comprenant Civaux et Valdivienne) sont prévenus de la façon suivante :

  • par une sirène fixe située à la centrale, audible dans toute la zone
    Le signal de début d’alerte : 3 cycles d'1 minute et 41 secondes chacun, séparés d’un intervalle de 5 secondes
    Le signal de fin d’alerte : son continu de 30 secondes
  • par téléphone : les habitants de la zone d’urgence reçoivent un appel téléphonique automatisé sur la ligne fixe de leur domicile en provenance de la Préfecture les informant des consignes à suivre. Les Maires assurent également le relais de l’information auprès de leurs administrés
  • par les services de secours
  • par la radio et la télévision
    Radio France Bleu Poitou (FM 106.4)
    France 3 Poitou-Charentes
Le danger est immédiat. Protégez-vous dès les premières secondes de l’alerte !

 

Les consignes à respecter

  • Mettez-vous à l’abri dans un bâtiment fermé (maison, école, commerce, entreprise, lieu public…)
  • Fermez les portes et les fenêtres, interrompez les ventilations mécaniques. Ne restez pas dehors ou dans un véhicule
  • Ecoutez la radio, notamment les stations locales du service public : Radio France Bleu Poitou (FM 106.4)
  • Suivez les instructions du Préfet concernant la mise à l’abri, une évacuation et la prise éventuelle du comprimé d’iode. Ces instructions sont relayées par les médias
  • N’encombrez pas les lignes téléphoniques. Ne téléphonez pas au CNPE ou à tout autre service public Ne tentez pas de rejoindre vos proches ou vos enfants qui sont pris en charge à l’école
Les médias habituels régionaux et nationaux (radio, télévision) communiqueront régulièrement sur la nature du danger, sur l’évolution de la situation et sur les consignes à suivre.

 

Repère

Le PPI

En cas d’incident majeur ou d’accident, l’exploitant déclenche le Plan d’Urgence Interne. Si cet événement est susceptible d’avoir des conséquences extérieures, le Préfet déclenche le Plan  Particulier d’Intervention. Ce PPI est établi par les pouvoirs publics pour la protection des populations, des biens et de l’environnement face à un risque particulier, le risque nucléaire dans la Vienne. Ce plan est un volet des dispositions du plan ORSEC départemental. Il décrit les moyens techniques et humains, leur organisation ainsi que l’information en direction du public en cas d’alerte d’accident nucléaire.

Le PPI est consultable en mairie. Une brochure d’information est communiquée aux habitants des communes du PPI. Elle explique la nature du risque, les consignes à respecter et les moyens d’information, d’alerte et de protection.

La fin de l’alerte

La fin de l’alerte est ordonnée uniquement par le Préfet. Elle est signifiée par un seul signal sonore et relayée par les médias.

Si vous pensez avoir été touché par des produits toxiques et radioactifs :

  1. douchez-vous
  2. changez de vêtements
  3. présentez-vous à un médecin dès la fin de l’alerte

Retrouvez l’ensemble des consignes dans la brochure "Que faire en cas d’accident à la Centrale de Civaux". Celle-ci a été diffusée auprès des habitants du périmètre du PPI.

 

Ressource(s)

Sites Internet

Décret n°2005-1158 du 13 septembre 2005 relatif aux plans particuliers d'intervention concernant certains ouvrages ou installations fixes

ASN : les plans d’urgence


  Plan     Mentions légales